01Suite à un cataclysme mondial dont plus personne n'a connaissance, les survivants de la Terre sont revenus à un niveau de civilisation moyenâgeuse. La connaissance est essentiellement orale. Les livres et écrits n'existent plus. Seules quelques bribes des savoirs d’antan ont été conservées, principalement par une confrérie d’érudits : les sidharites.

Les sidhartites ont été fondés par Sidhar, qui est considéré comme un dieu vivant. Après avoir guidé la confrérie pendant de longs siècles, il a choisi de se transformer en homme poisson et de partir vivre sous les mers. Jusqu’à il y a peu, la confrérie, au travers de ses nombreuses missions venait en aide de façon désintéressée à la population. Ses membres étaient craints et respectés, car leur magie était puissante. Ils connaissaient l’art de soigner et surtout ils pouvaient prédire l’avenir.

Depuis près de deux siècles, l’humanité est touchée par un fléau : la maladie du poisson. Les personnes atteintes semblent commencer une mutation qui les rendraient amphibies, en développant par exemple des branchies, mais la mutation ne se fait pas totalement et ils finissent par mourir lentement d’asphyxie, ne pouvant respirer ni dans l’air ni dans l’eau.

Les sidharites ont trouvé un sérum permettant de retarder les effets de la maladie. Celui-ci était distribué chaque année aux délégations des différents peuples lors du grand concile.

Les évènements du concile de Laroche (1er GN dans cet univers) ont considérablement ébranlé cet équilibre précaire. Une certaine Hégora a pris la tête de la confrérie. Ces orientations extrémistes ont provoqué une scission de l’ordre et une guerre. L’issue du conflit fut longtemps incertaine, mais Hégora fit appel à des puissances maléfiques venues du ciel pour se mettre à son service. Depuis, les rebelles sidharites sont systématiquement traqués.

Le concile de Laroche avait été aussi l’occasion pour les invités présents de découvrir le peuple ondin, dont la population a réussi la mutation et qui vivent désormais aussi bien sur terre que dans l’eau.